Pas à pas : Pique à cheveux – Par Armelle Burbaud

11187278_959719057406326_1372315045250571755_oJe suis très inspirée par l’Art nouveau en ce moment. Je trouve que ce style convient très bien aux
pâtes de métal et en particulier au bronze, métal que j’adore et qui a été beaucoup utilisé durant cette période. J’ai notamment fait plusieurs peignes et piques à cheveux inspirés par ce style. Voici le pas
à pas de la toute dernière pique que j’ai faite, pour laquelle j’ai utilisé un décor un peu différent lors
de la réalisation des photos de ce tutoriel.

 

Project Materials and Supplies

Fournitures:

  • environ 20 g de pâte de métal (ici, j’ai utilisé de la pâte Météor bronze doré ultra fine)
  • un cutter
  • une extrudeuse
  • des cales d’épaisseur
  • des moules pour demi-sphère (ou tout autre support)
  • une paille
  • un pinceau
  • du papier de verre
  • des éponges à poncer
  • un stylet à embosser ou une pointe (par exemple une pointe de stylo)
  • une pince pour manipuler les plus petits motifs
  • un Tsukineko à bout rond pour lisser

Project Step-By-Step

Step 1

 1º étape: Découper les différents éléments

-Rouler la pâte sur une épaisseur de 1 mm.
-Découper la partie haute de la pique Photo A.  -Avec l’extrudeuse, sortir environ 7 cm de pâte avec l’embout demi-sphérique Photo B. Personnellement, je n’ai pas eu le choix du diamètre pour cette forme parmi mes embouts, j’ai donc rectifié cette partie au cutter et au papier de verre par la suite, pour la rendre plus fine. Mais vous pouvez tout aussi bien
rouler un boudin de 7 cm de long. L’avantage de la forme demi-sphérique, c’est qu’on parvient plus facilement à la faire sécher bien droite qu’une portion ronde.  J’ai prévu cette pique comme simple ornement à piquer dans les cheveux. Si vous souhaitez vous en
servir pour faire tenir votre chignon, il faudra allonger cette partie de plusieurs centimètres. -Rouler un petit rectangle de pâte d’environ 2 cm de large sur 1 mm d’épaisseur autour d’un morceau
de paille et le fermer en pressant avec un peu d’eau. Si votre paille de comporte pas de rayures comme la mienne, faire au préalable un repère au milieu
de chaque côté de manière à ce que les deux ouvertures que vous allez faire soient bien face à face. -Avec un emporte-pièce ou avec un cutter, découper un cercle au milieu du premier repère et une
fente de l’autre côté, comme sur la Photo C.  Ces ouvertures, qui seront redécoupées plus précisément par la suite, serviront à introduire la base de la partie A et le haut du B. Le tube obtenu est un peu plus long que celui dont vous aurez besoin au final, mais cela permettra
de l’ajuster en fonction de vos envies et également de bien le poncer à chaque extrémité. -Faire sécher l’ensemble en vérifiant régulièrement que les pièces ne se déforment pas. Il ne faut pas
hésiter à poser un objet un peu lourd sur les parties A ou B  (ex une petite tasse avec un fond bien plat) pour éviter qu’elles gondolent au séchage.

Attention, à ce stade la partie A est très fragile – mais la faire plus épaisse rendrait la pique à
cheveux trop lourde à porter.

 

Step 2

2º étape: les éléments du décor

Pendant que les éléments précédents sèchent, préparer les décors.

-Faire une multitude de petites boules de différentes tailles : très petites, moyennes, plus grosses, et
les laisser sécher. Pour certaines parties du décor, vous aurez besoin d’une série de boules de la
même taille : pour les obtenir d’une taille identique, sortir un serpentin de pâte avec le plus petit trou

de l’extrudeuse et le couper en sections semblables. Rouler ces parties dans le creux de la paume de
la main. Laisser sécher.

-Faire 6 demi-sphères en utilisant un moule (ici, 5 mm de diamètre). A défaut, cherchez parmi vos
objets usuels ce qui pourrait vous servir pour obtenir de petits dômes. L’avantage du moule c’est
qu’il permet de presser la pâte à l’intérieur et d’obtenir ainsi une forme bien lisse et régulière. Je n’utilise jamais de moules, sauf pour certains de ces petits éléments de décor très géométriques, que
l’on n’obtient pas aussi bien lorsqu’on procède de manière plus artisanale.

Laisser sécher.

 

Step 3

3º étape: Décor de la partie haute de la pique (partie A) 

-Sortir un serpentin plat avec l’extrudeuse (on peut aussi découper une bande de pâte de 4 mm de
large sur 1,5 mm d’épaisseur). Humidifier le haut de la partie A ainsi que la bande de pâte et la poser
sur le support. Recouper les extrémités pour suivre la courbure du A.

Laisser sécher.

-Lorsque cette partie est bien sèche, la poncer avec du papier de verre et/ou des éponges. Rectifier
les endroits où la superposition ne s’est pas bien faite en mouillant la pâte avec un peu d’eau pour pouvoir en ôter l’excédent à l’aide d’un cutter.

-Sortir un petit serpentin de pâte avec le trou le plus fin de l’extrudeuse. On peut le faire aussi avec
une plaque, mais je trouve que les serpentins sont plus réguliers et surtout plus souples à l’extrudeuse.

-Humidifier légèrement le serpentin avec le pinceau mouillé, dessus et dessous.

-Bien mouiller le support (sans le détremper) pour permettre au serpentin de glisser sur la surface et
de le poser facilement à l’endroit choisi. Donner la forme désirée avec le pinceau. Laisser sécher.

-Certains de ces petits serpentins peuvent être eux-mêmes décorés en utilisant une petite pointe,
comme un stylet à embosser, une fois qu’ils ont commencé à sécher un peu (c’est à dire dès que la pâte n’adhère plus à l’embout du stylet).

-Décorer de la même manière l’arrière de la partie A. Cela permet d’obtenir une pique aussi jolie sur
la face avant qu’au dos, mais également d’éviter que cette partie de la pique ne se déforme lors de la cuisson.

-Disposer les petites boules pour décorer. Pour les boules les plus grosses, il est nécessaire d’en
limer un peu la base pour une meilleure adhérence. Mettre un peu de pâte molle sur cette base avant de presser la boule sur son support. Les plus petites boules doivent être bien humidifiées au
préalable, de même que le support. On peut aussi mettre une pointe de pâte à leur base pour plus de sécurité (surtout utile avec les pâtes très dures, moins nécessaire avec la pâte d’argent).
J’utilise une pince pour les poser précisément.

-Laisser sécher. Éviter d’accélérer le séchage immédiatement : il faut d’abord que les petites boules
et les serpentins aient bien adhéré au support.

-Faire la même chose de l’autre côté de la pique.

-Procéder aux finitions : poncer, vérifier qu’il ne reste pas de pâte de collage visible autour des
petites boules (éventuellement, gratter les irrégularités avec la pointe du cutter ou humidifier légèrement la surface pour pouvoir la lisser). A ce stade, j’utilise souvent les Tsukineko qui
permettent d’obtenir des surfaces bien lisses.

Step 4

4º étape:Rectifier éventuellement cette partie qui doit être assez fine (environ 5 mm de large et 4 mm
d’épaisseur). Si elle est trop épaisse, bien l’humidifier et racler avec le cutter la pâte en excédent – ce
qui évite un gaspillage de pâte – puis poncer l’ensemble de la partie B. La pointe doit être seulement
suggérée, pour éviter qu’elle ne soit dangereuse à l’usage.

Step 5

5º étape: Décor du tube de jonction (C) 

-Rectifier la forme des découpes (fente et cercle) en en mouillant le tour pour retirer facilement la
matière avec un cutter : la pointe (B) et la partie haute (A) doivent pouvoir entrer dans le tube. Bien poncer les bords externes du tube en les frottant sur du papier de verre jusqu’à obtenir à la fois
un bord net et la longueur désirée.

-Coller à chaque bout une demi-sphère avec un peu de pâte molle.
Laisser sécher.

-Coller les décors.
-Faire les finitions.

Step 6

6º étape: Assemblage des parties A, B et C 

-Vérifier que l’encoche sur la base du A est bien adaptée à la largeur du B.

-Déposer de la pâte molle sur la base de A (il vaut mieux qu’il y en ait trop que pas assez : on peut
retirer l’excédent ensuite). L’insérer dans la fente du tube C

-Faire de même avec la partie B et l’insérer dans le cercle du tube.

-Bien maintenir l’ensemble pendant le séchage en le soutenant éventuellement dans la bonne
position pour éviter toute distorsion. Faire sécher.

-Ajouter un peu de pâte où il peut sembler en manquer. Il faut que l’ensemble soit bien solide.

Step 7

7º étape: Terminer le décor de la pique 

Cette étape permet à la fois de terminer le décor et de renforcer l’ensemble. Disposer des petites
boules, des serpentins de pâte et des demi-sphères en faisant en sorte de les placer notamment à la
jonction des différentes parties. Laisser sécher.

Step 8

8º étape: Déliantage, cuisson et dernières finitions -Procéder à la cuisson en suivant les consignes du fabriquant. Ici, j’ai délianté ma pièce, que j’ai
cuite ensuite à 825° pendant 1h30.

-Faire les finitions avec des papiers de verre ou avec la Dremel.

Voilà ! Sur le même principe, vous pouvez donner libre cours à votre inspiration : amusez-vous
bien !

About the Author

Armelle Burbaud est une artiste qui vit en France. Elle a découvert les pâtes de métal il y a tout juste trois ans. Le travail du bronze a été une véritable révélation pour elle. Il est devenu une passion dévorante à laquelle elle consacre tous ses moments libres. Elle a appris seule en lisant des livres et en participant à des forums.

2 Responses to “Pas à pas : Pique à cheveux – Par Armelle Burbaud”

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>